Déroulement de la séance

La consultation peut durer de 30 minutes à 1h30 suivant le travail à effectuer. Il est préférable que le propriétaire soit présent.

Avant mon mon arrivée, pour de meilleures conditions, il est préferable de mettre l'animal à l'abris s'il pleut, de l'attraper et de le brosser pour que je puisse relever toutes les informations nécessaires à la palpation. L’animal ne doit pas avoir travaillé les heures précédant la visite.

Il est important de  préciser  si votre animal est sous traitement car  la sensibilité de l'animal est altérée. Il faudra alors attendre la fin du traitement. 

Les étapes de la séance:

L’anamnèse : l’ostéopathe demande le motif de consultation ainsi que toutes les informations nécessaires à la séance à son propriétaire (âge, sexe, opérations, antécédents médicaux, traitements…).

L'examen palpatoire: palpation de tout le corps afin de mettre en évidence les zones de contractures, les tensions musculaires, les cicatrices, les zones de chaud/froid, la qualité du poil, les zones sensibles et douloureuses...

L’examen visuel statique : observation de la position prise par l'animal, des applombs, des différents développements musculaires, du développement des pieds, pour le chien comment il s'assoit,...

L’examen visuel dynamique: observation de la démarche générale et pécise de l’animal au pas puis au trot. L'ostéopathe repère les assymétries ou dissymétries, observe l'engagement et la propultion des postérieurs, l'embrassée et la protraction des antérieurs, le balancier de l'encolure, la position de la queue …

Les testings : ils visent à repérer les articulations en dysfonction ainsi que les tensions musculaires et les douleurs digestives.

La ou les manipulations : elles visent à redonner de la mobilité aux articulations en restriction et relâcher les tensions musculaires, ligamentaires et tendineuses et ainsi supprimer les douleurs associées. Elles comprennent aussi le travail sur les viscères digestives et génitales, les massages et les levées de tensions musculaires.

Observation et réinformation: vérification du système qui était en dysfonction en effectuant un nouveau test, cela informera l'animal que ce n'est plus douloureux et qu'il peut à nouveau effectuer le mouvement qu'il ne pouvait  plus faire.Il peut y avoir des étirements pour réinformer le système.

La rééducation : elle vise à rétablir l'équilibre statique et dynamique, de façon à éviter la récidive de la lésion. Une période de repos est nécessaire, plus ou moins longue suivant le cas, pour quel'animal puisse se rééquilibrer. L'ostéopathe proposera un programme contenant des exercices de rééducation.

Une visite annuelle préventive permettra à l’ostéopathe de repérer les tensions avant que celle-ci n’entrainent des dysfonctions articulaires. Il est donc préférable pour le bien être mental et physique de l’animal qu’il voit régulièrement un ostéopathe.

En ce qui concerne les animaux athlétiques, il sera préférable pour eux d’être vu avant et après les grosses épreuves sportives dans le but d’améliorer leurs performances.